Nos pédagogies

La pédagogie Montessori est infiniment plus connue aujourd’hui qu’elle ne l’était à la fin des années 90 au moment de la création d’Oppa Montessori. Nos choix à l’époque ne reposaient donc pas sur un phénomène de mode ou sur une opportunité de marché, bien au contraire.

Les raisons qui nous ont conduits à choisir cette pédagogie reposent donc exclusivement sur ses incroyables richesses, fruits d’une vie de recherches et d’expérience. Maria Montessori, dans la lignée d’Itard et de de Seguin a adopté une démarche scientifique qui tranchait radicalement avec les courants précédents, plus idéalistes ou philosophiques. Avec elle, tout reposait sur l’observation, l’analyse et la déduction. Chaque matériel faisait l’objet de corrections, d’aménagements, d’améliorations après observation de la façon dont l’enfant en tirait parti. 

C’est cette approche pragmatique et scientifique qui fait la valeur de la méthode et qui explique l’efficacité de la pédagogie Montessori. C’est aussi ce qui nous a conduits à la choisir et à la promouvoir.

Cependant le succès et la pertinence de l’oeuvre de Maria Montessori n’enlève rien à la valeur des travaux d’autres pédagogues qui ont contribué à l’enrichissement de la didactique. Deux d’entre eux, Hélène Lubienska et Pierre Faure ont travaillé dans sa lignée et ont apporté une contribution très intéressante sur laquelle se fondent de nombreux praticiens. Oppa est la seule maison à en distribuer les outils spécifiques.

L’une des première femmes médecins d’Italie Maria Montessori construit, sa vie durant, une pédagogie scientifique qui sera reconnue et appliquée dans le monde entier.

Née à Chiaravalle (Italie) le 31 août 1870 Maria Montessori est l’une des première femmes italiennes à recevoir le titre de docteur en médecine. À l’issue de ses études, elle est nommée assistante à la clinique psychiatrique de Rome dès 1896. Elle s’intéresse particulièrement aux enfants handicapés et fonde l’École d’État d’Orthophrénie.

Dans une classe d’application attachée à cette école, Maria Montessori élabore sa méthode dans une démarche expérimentale et scientifique. Les enfants évoluent librement dans un “environnement préparé” qui répond à leurs besoins en respectant leurs étapes de développement. Elle observe ce qu’elle appellera des “périodes sensibles”. Les progrès de ses élèves déficients font l’admiration de tous et par la suite Maria Montessori commence à concevoir une application de sa méthode aux enfants dits « normaux » pour les aider dans le développement de leur intelligence et de leur personnalité. La première “Casa dei Bambini” naît en 1907 dans un quartier défavorisé de Rome. L’expérience est un succès et d’autres Maison des enfants s’ouvrent en Italie.

Grâce à ses activités d’enseignement, ses cours internationaux entre 1913 et 1951 et ses conférences de médecine, Maria Montessori fait connaître le résultat de ses recherches dans le monde entier. En 1934, Elle quitte l’Italie et la dictature fasciste de Mussolini incompatible avec ses idées humanistes. Installée en Inde pendant la guerre, soutenue par Gandhi, Nehru et Tagore, elle participe à la formation des enseignants et contribue au gigantesque effort éducatif du gouvernement indien.

En 1949, elle se fixe définitivement en Hollande où elle meurt le 6 mai 1952.

Aujourd’hui largement appliquée dans de très nombreux pays, cette pédagogie est en plein développement car elle répond parfaitement aux besoins de nos sociétés modernes.

Axée autant sur la construction de l’intelligence que sur l’acquisition des connaissances, elle prépare les enfants à l’analyse, éveille constamment leur curiosité et développe leur sens de l’adaptation.

Maria Montessori

Le matériel Montessori

Le matériel Montessori est un matériel tout à fait particulier.

Chaque matériel a été conçu par Maria Montessori pour permettre à chaque enfant qui le manipule d’explorer un concept, de développer une compétence ou d’acquérir un savoir. Pour cela Maria Montessori a développé une méthode « scientifique » faite d’expérimentation, d’observation, d’évaluation et enfin d’amélioration de chaque outil jusqu’à ce qu’il réponde parfaitement au besoin.

Ainsi par exemple, la Tour Rose, outil emblématique de la gamme Montessori, offre très tôt à l’enfant, une occasion d’explorer les concepts de volume, de classement (par taille) de comparaison. Par la manipulation et la perception sensorielle il fera des mathématiques sans le savoir et toutes ces acquisitions inconscientes lui seront utiles pour les apprentissages futurs.

Le matériel Montessori proposé par Oppa répond à toutes les exigences de Maria Montessori (agréé AMI) tout en étant capable de supporter l’usage en milieu scolaire par sa haute qualité de fabrication.c

Hélène Lubienska

« Agir pour comprendre »

Diriger l’activité musculaire de façon à ce qu’elle devienne une auxiliaire de la pensée.

Née en 1895, Hélène Lubienska de Lenval rencontre Maria Montessori aux alentours de 1920.

De 1929 à 1934, elle fut successivement élève et collaboratrice de Maria Montessori. Par la suite, elle créa sa propre pédagogie, ainsi que son propre matériel didactique et donna de nombreux cours en France et à l’étranger.

Elle écrivit de nombreux ouvrages de pédagogie profane et de pédagogie religieuse.

Elle mourut en 1972.

Pierre Faure

Homme d’action  et Pédagogue dans l’âme, Pierre Faure (1904-1988) a tiré parti de l’éducation Montessori et des apports d »Hélène Lubienska  pour développer une pédagogie « personnalisée et communautaire ».